mardi 10 janvier 2017

LA LOI FRANÇAISE S’APPLIQUE MÊME A LEUCATE !


Le même jour, 3 janvier 2017, LEUCATE POUR TOUS a pu lire les vœux du Maire, distribués à tous sous la forme d’une seconde plaquette en moins d’un mois (année électorale oblige) et un des très rares articles consacrés à notre commune par le quotidien L’Indépendant et Midi Libre.

Les vœux du Maire commencent ainsi, dans le style très personnel qu’il affectionne tant (moi, je, confondant sans doute Commune de Leucate et Principauté de Leucate) :

Extraits de la plaquette des Vœux du Maire

En 3ième page on peut y trouver ce délicat passage adressé à tous les Leucatois, nous et bien d’autres, qui lui font l’affront de contester ses décisions lorsqu’ils les trouvent malvenues ou pire, carrément illégales :



Heureusement les Port Leucatois n’ont sans doute pas déjà oublié que Michel Py a laissé fermer sans réagir la station-service qui existait,  il y a encore peu d’années, à Port Leucate ?

Les « experts procéduriers » qui, eux, ne disposent pas des moyens de la commune pour embaucher un fort dispendieux bataillon d’avocats tiennent à exposer la vérité aux électeurs, telle qu’elle est relatée par la presse (ici Midi Libre, 4 Janvier 2017) :



Pour justifier son obstination Michel Py agite l’appât de la création très hypothétique de 50 à 100 emplois supplémentaires ……. Il oublie de dire que toute création de grande surface, sans aucune exception, entraine la fermeture de nombreux petits commerces de proximité avec les pertes d’emploi qui s’ensuivent ! Sans chercher loin, au Village l’ouverture du Supermarché a entrainé la disparition de toute épicerie, tant pis pour les multiples personnes âgées qui y habitent !

Le Maire de Leucate a déjà démontré qu’il pouvait être obstiné (dans ce dossier comme dans d’autres, tout aussi contestés) puisque cette procédure dure depuis près de 5 ans et que c’est le troisième jugement défavorable de suite qu’il reçoit ! Persévèrera-t-il encore ? On peut le craindre !

Le seul gagnant de l’histoire est le cabinet d’avocats chargé du dossier par Michel Py, comme de beaucoup d’autres.

Les perdants sont nombreux, ce sont vous et nous qui payons inutilement  et fort cher ces avocats pour une cause perdue d’avance et qui avons financé le déplacement inutile de la déchetterie pour libérer ce terrain !

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire