mercredi 10 mai 2017

ON VEND LE PATRIMOINE POUR COUVRIR LES DETTES

N’arrivant pas à convaincre la Justice que la Place des Arènes à Port Leucate, le Parking du Galion à Leucate Plage, l’ancienne Station d’épuration de Port Leucate, peuvent être vendus à des promoteurs, la municipalité de Leucate, financièrement aux abois, essaie de vendre tout et n’importe quoi, dans n’importe quelles conditions.

I - Le 16 rue de l’Église à Leucate Village

Il y a deux ans, le 30 Mars 2015, le Conseil Municipal acceptait à l’unanimité la vente par la commune de l’immeuble sis 16 rue de l’Église. Il faut le souligner : quand un projet immobilier de la Mairie semble utile, LEUCATE POUR TOUS le soutient, contrairement à ce qu’affirme souvent M. Py.

Cet immeuble, cadastré en CA 136, dispose de trois façades donnant sur la Place de la République, la rue du Boulodrome et la rue de l’Église.


C’est une ruine en plein cœur du Village que son état de délabrement  rend inesthétique et même dangereuse. Sa vente à un galeriste Toulousain très connu, M. Pierre-Jean Meurisse, à un prix dérisoire mais correspondant à l’estimation des Domaines (72 000 Euros, frais d’actes pour la commune), paraissait acceptable, selon le dossier fourni au Conseil Municipal : le projet de restauration comportait l’aménagement d’une surface commerciale en RDC et de logements sur 2 niveaux au-dessus.

Deux ans ont passé, aucun signe d’ouverture d’un chantier n’est apparu, la ruine est de plus en plus dangereuse, des morceaux de maçonnerie s’effondrent parfois sur la rue du Boulodrome qui est très fréquentée. Les jours de marché des stands sont installés juste au pied de ces murs instables !

Les conseillers municipaux de LEUCATE POUR TOUS estiment que des réponses doivent sans tarder être apportées par la municipalité aux questions suivantes :

- la vente à M. Meurisse a-t-elle bien été finalisée ?

- pourquoi ce chantier de restauration n’est-il toujours pas entamé ?

- quelles conditions de délai de réalisation ont été imposées ?

- quelles conditions de type d’activité commerciale ont été fixées ?

- à défaut de restauration complète, quand la Mairie imposera-t-elle ou réalisera-t-elle directement la sécurisation de ce bâtiment devenu dangereux pour le public ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire